Contribuez au développement de ETIC Cameroun

Nos actions

ENQUETES

Enquêtes sur l’utilisation des outils et méthodes pédagogiques facilitant l’éducation des enfants autistes dans un système éducatif inclusif au Cameroun :

Utilisation des TIC et des jeux comme outils et méthodes pédagogiques;
Du 24 mars au 01 avril 2014, nous avons réalisé une enquête dans les 22 écoles primaires et maternelles (près 2000 élèves) de la ville de NGOUMOU dans la province du centre, à 48 km de Yaoundé.

Elle a permis de ressortir l’importance de développer et de mettre en place dans les écoles les méthodes ludo- éducatives qui permettraient d’intégrer les besoins de tous les enfants même les enfants vulnérables, notamment autistes. Cette enquête a permis d’évaluer, par des questions-réponses avec 102 enseignants, le niveau d’utilisation la pédagogie intégrant le jeu et les outils TIC (méthodes et outils ludo-éducatifs) au Cameroun.

55% des enseignants interviewés n’ont jamais entendu parlé des méthodes éducatives liées au jeu et aux TIC, 54% de ceux qui ont entendu parlé pensent qu’elle est meilleure par rapport aux méthodes actuelles et 63% pensent qu’elle facile à mettre en œuvre. Elle a permis de ressortir l’importance : – de rechercher et de mettre en place, dans les écoles et dans les familles, les méthodes ludo-éducatives et les outils liés aux TIC qui permettraient d’intégrer les besoins éducatifs de tous les enfants même les enfants vulnérables tels que les enfants autistes ; – de former les enseignants et les parents sur les outils et méthodes éducatifs liés aux TIC.

Création des centres multimédia éducatifs

Dans le but de promouvoir le concept d’éducation inclusive et pour tous et de faciliter l’accès aux outils éducatifs aux personnes autistes, vulnérables et n’ayant pas de moyens pour s’en acquérir, ETIC possède à la création des centres multimédias éducatifs dans les milieux défavorisés. C’est ainsi que plusieurs centres éducatifs possédant les outils pour la prise en charge éducative d’enfants autistes et de tous ont été réalisés.

Centre multimédia éducatif de Bepanda

Centre multimédia éducatif de l’orphelinat

Le 06 Juin 2014, le quartier Bépanda a accueilli le premier centre multimédia éducatif créé par ETIC.
Bepanda est un quartier de la ville de Douala au Cameroun ayant une forte densité.
Ce quartier regorge tous types d’enfants dont les enfants autistes.
Le matériel éducatif et d’éveil moderne et lié aux TIC (Technologie de l’Information et de la Communication) reste un luxe pour les familles de ce quartier.

En installant ce centre multimédia éducatif, ETIC vient non seulement démystifier les outils éducatifs liés aux TIC, mais surtout aider les parents à identifier les difficultés (comportementales et éducatives) de leurs enfants et procéder à une prise en charge.

Ce centre est ouvert aux enfants autistes et à tout enfant pouvant avoir une difficulté scolaire pouvant être identifiée chez un enfant autiste (lecture, expression, écriture, concentration, communication, motricité, audition….).
Les portes de ce centre sont également ouvertes aux enfants dits « normaux » afin de favoriser une éducation inclusive.
Ce centre est doté d’outils utilisés par ETIC pour l’accompagnement psychopédagogique de l’enfant.
Il s’git de 8 ordinateurs ayant un contenu éducatif de la maternelle au secondaire ;
des tablettes de jeux éducatifs ;
des vidéos ludo-éducatives ;
des livrets ;

Centre multimédia éducatif de l’orphelinat « Œuvre des Sans Voix »:
Création d’un centre multimédia éducatif à l’orphelinat OSV (Œuvre des Sans Voix) situé à PK9 pour le réseau d’orphelinats rattaché au centre des affaires sociales de Nylon.
Dans le but d’apporter sa contribution pour l’éducation des enfants vulnérables et autistes, ETIC a mis sur pied un vaste programme dont le premier Jalon est la réalisation du projet ESV (Education des Sans Voix).

Foires et animations pédagogique

Dans le but de promouvoir le concept d’éducation inclusive et pour tous et de faciliter une intégration facile des personnes autistes et à besoins spécifiques dans leur communauté ; Dans le but de sensibiliser la communauté afin qu’elle accepte les autistes comme des personnes à part entière et non comme des personnes entièrement à part ; ETIC utilise le JEU comme une méthode d’intégration et d’éducation. Ainsi, chaque outil d’ETIC a un aspect LUDO. Ces outils sont déployés dans les foires et animations éducatives organisées par ETIC ou par d’autres organisations dans le but de permettre à tous de s’éduquer dans le jeu, le partage, l’entraide et l’amour de l’autre.

NOEL EN FAMILLE

VACANCES ET INGENIEURIE LUDIQUE POUR TOUS

EDUCATION DES ORPHELINS

L’association ETIC a réalisé du 21 au 28 décembre 2014 la première foire des jeux éducatifs au stade de la paroisse catholique notre Dame l’annonciation de Bonamoussadi à Douala, ville économique du Cameroun.
Cette foire a été réalisée en partenariat avec CANAL2 INTERNATIONAL, sous le Haut patronage de l’aumônier des Jeunes catholiques de l’archevêché de Douala.
Elle a été une occasion pour les parents et les enfants de passer les fêtes avec des jeux éducatifs, dans l’amour et sans distinction des personnes (handicapées et non handicapées, ayant des troubles de développement ou non). Cette foire a pour objectifs de :
– faire bénéficier aux familles un noël ludo-éducatif ;
– Créer un espace de jeux entre enfants et parents ;
– promouvoir une éducation pour tous et par le jeu ;
– présenter les outils et jeux ludo-éducatifs pour l’éducation des enfants vulnérables, notamment les autistes, orphelins,…
Ce qu’on retient de cette foire :
– 2000 personnes reçues dans cette foire dont 1500 enfants et 500 parents ;
– Diffusion sur CANAL2 INTERNATIONAL ;
– 30 ateliers de jeux déployés ;
– 30 sponsors et partenaires ;
– Des milliers de lots distribués ;
– 60 volontaires chargés d’encadrer les enfants ;
– Zéro accident et incident ;
Impact immédiat : LE FOYER DU SOLEIL LEVANT DE LOGBABA A DOUALA AU CAMEROUN, foyer qui s’occupe des enfants déficients sur le plan mental, bénéficie aujourd’hui des outils présentés à la foire.

Du 20 Juillet au 20 Août 2015 Par ETIC, avec le soutien de la Fondation PWC

BUT DU PROJET
Renforcer les capacités intellectuelles des enfants autistes, des enfants de Bépanda et de ses environs ;
Promouvoir l’éducation inclusive et pour tous ;
Susciter l’éveil des participants ;
enseigner l’outil informatique aux tous petits ;
Développer l’esprit de créativité ;
Faire découvrir la méthode ludo-éducative
Les participants Ont pris part à ce projet 55 enfants dont les âges varient entre 2 et 13 ans, selon la répartition ci-après: La participation hebdomadaire a connu un pic à la deuxième semaine du projet telle que schématisée ci-dessous.
Le pic observé s’explique par la forte communication de proximité qui a été faite dans les domiciles après la première semaine, suivie de l’annulation des frais de participation qui s’élevaient à 2500 Fcfa ( 3,84 euro).

Le déroulement du projet Les principales étapes du projet ont été les suivantes :
A-Réaménagement et équipement du centre multimédia de Bépanda
B-Communication
dans les radio (véritas et casmando), dans les Eglises de Douala 5ème
Distribution des flyers
Pose d’une banderole et activation du centre multimédia
C-Lancement et déroulement
Préparation des ateliers et des fiches de suivi des enfants Encadrement des enfants par des enseignantes et des volontaires suivie d’une évaluation journalière sur la personnalité et sur les compétences
Préparation des rapport et des parchemins
Cérémonie de clôture et remise des parchemins
D-Rédaction des rapports et publication
EVALUATION

Les participants ont été évalués sur les aspects suivants :
– Sur la personnalité :
– concentration,
– habilité et dextérité,
– respect des autres et des consignes,
– capacité à se présenter, à prendre la parole devant les autres
+ sur les compétences :
l’agencement des couleurs en peinture,
identification des notes sur le piano en musique,
maitrise de l’architecture d’un ordinateur, le clavier, la souris, les fonctionnalités, capacité à démarrer et éteindre un ordinateur, à lancer une application en informatique.
QU’ONT-ILS APPRIS AU SORTIR DU PROJET?
Le graphe ci-après présente l’évolution des enfants dans un atelier, l’allure étant la même pour la majorité des ateliers. En ordonnée nous avons le pourcentage d’enfant ayant eu la mention très bien, et en abscisse, nous avons les différentes semaines.
On peut constater une croissance du pourcentage de la mention très bien dans les séries 1 et 3, qui sont les séries où il n’y a pas eu trop de renouvellement de la population. Par contre dans les série 2 et 4, nous avons noté beaucoup de mouvement (renouvellement et irrégularité) pendant la troisième et la quatrième semaine, ce qui explique l’allure des courbes.

PERSPECTIVES
Ce projet a permis de vulgariser cette nouvelle approche, qui n’était pas du tout connue par les populations environnantes : la méthode ludo-éducative.
LA CLOTURE
Une cérémonie de clôture a sanctionné la fin du projet. Pendant la cérémonie, pour témoigner leur reconnaissance à ETIC, à la fondation PWC qui a soutenu le projet, et surtout à leurs parents, les enfants ont exécuté des chants pour le grand plaisir des ces derniers; après quoi les parchemins ont été distribués aux enfants les plus assidus.

Pendant les mois de juillet et aout de l’année 2014 (du 28 juillet au 28 août 2014), ETIC a organisé des cours de soutien scolaire aux orphelins dans les villes de Douala et Bamenda. Aidés de six (06) volontaires européens et asiatiques, ETIC a regroupé ces orphelins à l’orphelinat good shepherd home of Abangoh à bamenda et à Oeuvre des Sans Voix à Douala. Benedictine sisters of bethany and good shepherd home of Abangoh Bamenda est un centre d’accueil des enfants démunis, enfants de la rue et orphelins, ainsi que des nourrissons abandonnés dans des hôpitaux. Environ 80 enfants se retrouvent dans cet orphelinat sous la responsabilité de deux encadreurs. Oeuvre des Sans Voix, située à Douala, a un effectif de 25 orphelins sous la responsabilité d’une enseignante retraitée. Dans le cadre de la collaboration avec l’association Found Impact, ETIC a installé des centres multimédias respectivement dans ces orphelinats. L’encadrement des enfants s’est fait sur plusieurs disciplines : – Cours d’informatiques ;
– Les premiers secours ;
– L’hygiène corporelle ;
– Les cours de langue française ;
– Les activités de divertissements comme la danse, le footing, football, etc.
Cette initiative n’aurait pas pu être possible si l’équipe suivante ne s’était pas déployée :
– Helen Cui, chinoise,
– Marina Leuzychenko, russe.
– Véro Bojanowski, franco-polonaise.
– Audrey Dudier, française.
– Laureline Versavel, belge.
– Yohann Beaufils, Français.
– Marcel Assonfack, camerounais.
– Douglas Wantou, camerounais.

Les jeux BIGJO: Ludo, échelle et serpent, jeu de l’oie, scrabble, jeux du moulin
hhhhh