Contribuez au développement de ETIC Cameroun

Dépistage

Voici quelques outils pour accompagner la personne autiste et sa famille dans le processus de recherche d’un diagnostic.

Pour obtenir un diagnostic

Qui peut poser un diagnostic?

Vous devez prendre rendez-vous avec votre pédiatre ou médecin de famille. Vous serez dirigé en pédopsychiatrie ou à un centre de développement ou d’évaluation diagnostique, selon la façon de faire dans votre région. Le processus d’évaluation s’effectue généralement en plusieurs rencontres et peut inclure plusieurs spécialistes. Si vous n’avez pas de médecin de famille, ou si celui-ci est réticent à commencer des démarches, vous devez vous présenter à votre centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) ou centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) : les intervenants achemineront votre demande vers les ressources appropriées. Les démarches sont les mêmes si votre enfant est adulte.

Tout médecin ayant un intérêt ou de l’expertise en matière d’autisme peut poser un diagnostic. Il peut travailler avec une équipe multidisciplinaire (celle-ci peut inclure audiologiste, ergothérapeute, neurologue, psychiatre, etc.), selon les façons de faire de votre région. Un psychologue peut poser un diagnostic provisoire qui sera éventuellement confirmé par un médecin. En théorie, le diagnostic provisoire vous donne accès à des services en attendant le diagnostic d’un médecin.

Les étapes

– des évaluations de divers domaines de fonctionnement, dont les habiletés intellectuelles et en communication;
– un examen du développement del’enfant;
– le point de vue des parents et des enseignants;

Les difficultés

Complexe; le diagnostic prend beaucoup de temps, surtout qu’il faut effectuer plusieurs tests afin d’écarter d’autres problèmes médicaux, comme la perte de l’ouïe qui se traduit parfois par des anomalies sur le plan social et de la communication.

Les intervenants

pédopsychiatre; neuropédiatre; neuropsychologue; parents; enseignants

Les tests

Pas test médical unique; mais plusieurs points de vu de divers intervenants

Age

Le diagnostic posé avant que l’enfant entre à l’école, habituellement entre deux et trois ans

Mais en Afrique en général, l’enfant entre à l’école sans avoir subi de diagnostic médical. Les parents informent souvent les professionnels de la santé que l’enseignante ou l’enseignant se pose des questions au sujet du développement des habiletés sociales, comportementales et en communication de leur enfant à l’école. Cette information peut aider à établir un diagnostic médical approprié.
NB: la gravité des difficultés variera considérablement d’une personne à l’autre et chez une même personne au fil des ans. Très souvent, on diagnostique aussi chez les personnes atteintes de TSA des troubles associés supplémentaires (comorbidité) comme de l’anxiété ou un trouble mental.